Norah Breckman

 :: Bienvenue à Bord :: Carte d'embarquement :: Bienvenue à Bord Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Passagers clandestins
Date d'inscription : 28/12/2017
Messages : 72
Points : 77
Norah Breckman
Passagers Clandestins

Anecdotes/
Caractère



* Norah est assez grande elle fait en effet 1m76, elle est aussi assez fluette, même maigre en dehors de sa grossesse elle n'a jamais dépassé les 54 kilos, mais c'est sa constitution, elle n'y peut rien.
*Norah est 7ème Dan (Nanadan) en aïkido, son père est tombé malade avant qu’elle puisse passer le 8ème Dan (Hachidan). L’aïkido n’est pas un sport de combat, mais de défense, c’est l’art d’utiliser la force de son adversaire contre lui-même. Norah est donc tout sauf une bagarreuse.
*Norah parle couramment l’anglais (bien sûre), mais aussi l’espagnol et le japonais. C’est également une grosse lectrice, du moins quand elle a le temps. Elle n’est donc pas complétement ignare même si elle ne possède pas son diplôme de fin d’étude (le high school graduation).
*La jeune femme a commencé à réparer des voitures à 11 ans chez son oncle, d’abord juste pour jouer c’est finalement devenu son métier principal à 16 ans. C’est une bonne conductrice, son oncle sans enfant y a veillé, car elle est comme sa fille.
*Norah est très débrouillarde et bonne bricoleuse. Un robinet cassé, des peintures à faire, des étagères à monter ou un système électrique à refaire ne lui font pas peur, elle n’a pas d’argent pour payer un professionnel de toute façon.
*Habituée à un train de vie spartiate, Norah sait se contenter de peu. Elle n’est pas du genre à rechigner à la tâche non plus, si on lui demande quelque chose elle le fait. C’est une personne très organisée également.
*Norah a toujours été fidèle à sa famille et pour la protéger elle est capable de tout, même du pire. Son mariage est récent et précipité, tout reste à consolider.
*Ayant débuté l’aïkido à ses trois ans pour travailler sa motricité, elle a également à partir de ses 10 ans commencé à courir pour améliorer son endurance et aussi pour se détendre. Elle a des facilités pour tout ce qui est activité physique, petite elle rêvait de faire l’armée pour pouvoir payer ses études d’ingénieur, la vie en a décidé autrement.
Qui es-tu

nom : Breckman née Ishida
prénom(s) : Norah
surnom(s) : Nori
âge du personnage : 23 ans
nationalité d'origine : américaine d’origine colombo-japonaise
métiers : (Sur  la Terre et sur l'Avalon) Sur terre elle jonglait entre plusieurs boulots, mécanicienne, prof de langue, nounou et femme de ménage. Sur Avalon elle ne sait pas encore ce qui l’attend.
groupe :Passagers clandestins.
qualités : Débrouillarde-Organisée-Courageuse-Fidèle-Bricoleuse-Travailleuse-Studieuse-Forte-Sportive-Pragmatique-Ambitieuse
défauts : Jalouse-Têtue-Parfois dure-Trop perfectionniste-Hyperactive-Introvertie quand il s’agit de ses problèmes- Rancunière quand on l’a trahi
pourquoi êtes-vous sur l'Avalon ? : Enceinte de 5 mois, son mari pilote l’a fait entrer clandestinement par peur d’un accouchement précoce.
qui avez-vous dû abandonner ? : Son oncle il ne restait plus que lui d’important dans sa vie, elle laisse également sa mère, mais cette dernière les avait abandonné son père et elle, chose qu’elle n’a jamais pardonné.


Ton histoire

Norah est la seconde fille d’un couple assez atypique. Son père est un japonais américain de deuxième génération et sa mère une immigrée colombienne. Son père travaillait comme professeur d’aïkido dans un donjo de Détroit, sa mère était femme ménage. La famille vivait fort modestement, mais s’en sortait. Norah était une bonne élève et aussi une fille très sage, contrairement à son frère ainé qui s’attirait continuellement des ennuis. Alors qu’elle avait 12 ans elle connut le premier drame de sa vie, son frère tenta de voler une épicerie et se fit tirer dessus, il ne survécut que quelques heures à ses blessures. Ce fut le début de la fin pour ses parents, sa mère en voulait à son père de ne pas avoir assez recadré leur fils, de ne pas avoir joué son rôle de père, c’était une pure latine malgré ses yeux clairs. Son père lui ne savait comment la calmer et encore moins comment renouer. Norah avait 13 ans quand sa mère partie avec un pur américain aux cheveux blonds et à la dentition blanche comme de la porcelaine. Norah était une gentille fille, mais à ses yeux sa mère était à présent une traîtresse, elle lui tourna résolument le dos malgré les cartes postales de cette dernière. Sa mère finit par comprendre qu’elle ne serait jamais pardonnée et elle arrêta de lui écrire.

Norah était déjà une fille à papa, mais elle le devint encore plus, elle faisait tout pour le rendre fier, elle travaillait d’arrache-pied pour ramener les meilleures notes possibles et elle y parvenait. Ses professeurs lui parlaient déjà de bourse, elle avait largement les moyens, c’est ce qu’on lui disait et elle y croyait. Si son père n’était pas tombé malade l’année de ses 16 ans, elle aurait eu son diplôme de fin d’étude et aurait intégré une bon collège probablement. Mais la maladie n’est pas arrangeante, on la subit et c’est tout. Ils n’avaient pas de mutuelle et son père avait un cancer du pancréas. Ils durent souscrire un prêt et elle dut arrêter l’école pour travailler, elle trouva un emploi chez son oncle maternelle, il n’avait pas d’enfant et décidé de la prendre en charge. Elle quitta l’appartement ou elle vivait pour vivre au-dessus du garage de son oncle avec son père malade, c’était toujours un loyer de moins à payer. Norah travaillait intensément au garage, mais aussi en offrant des cours de langue, en gardant des enfants ou en faisant des ménages, son oncle pris d’affection pour elle lui donnait tout l’argent qu’il pouvait. Son père survécut, mais elle ne put reprendre les études, ils avaient trop de dette alors l’oncle, le père et elle continuèrent de travailler comme des fous.

Quand il retomba malade 5 ans plus tard, son père l’implora de le laisser mourir et de ne pas s’endetter plus. Norah était malheureusement pour lui plus têtue qu’une mule, elle refusa de laisser dépérir son père sans se battre. Le traitement repris, mais sans l’heureuse issue de la première fois, au bout d’un an son père décéda. Norah était pommée, elle n’avait pas les moyens de payer les obsèques et pour payer les soins de son père elle avait fait un prêt aux amis de son frère, des gens guère recommandables. Sa vie était fichue à moins qu’elle gagne au loto, elle qui n’avait jamais vraiment bu se réfugia dans un bar et se commanda un whisky, c’était dégoutant, mais c’était fort au moins. Elle sirotait son whisky quand son regard tomba sur le même type d’homme avec qui sa mère était partie. Elle le détailla du regard, remarquant une montre hors de prix pour elle, un smartphone dernier cri et des fringues bien coupés, quand il la fixa elle se mordilla la lèvre inférieure, mais ne fuya pas. Elle se demanda combien de fric elle pourrait trouver dans son portefeuille. Ce ne fut pas tout, elle se demanda si elle aurait le culot de lui faire les poches, si elle devait survivre elle devait être prête à tout. Sa montre valait probablement un mois de loyer, peut-être deux même. Elle ne voulait pas s’abaisser à se vendre, mais voler lui semblait plus convenable, après tout ça se voyait bien qu’il avait les moyens.

Norah offrit un sourire à l’étranger malgré sa nervosité. Elle avait toujours été populaire, on la trouvait jolie et elle avait fait partie du groupe de chearleadeur de son lycée sa dernière année de scolarité. Quelque part ce n’était pas la première fois… Elle avait déjà eu plusieurs copains et elle s’était laissée gâtée par eux, certes elle était leur copine, mais sans le nom c’était la même chose au final. Elle pouvait être sa copine aussi, c’était même certainement plus intelligent que de le voler une fois et ne plus oser se balader dans la ville de peur d’être retrouvé. Il n’était pas moche du tout de plus, il était même très attirant, peut-être trop pour elle. Elle l’aborda et termina la nuit avec lui. Le lendemain elle l’invita chez elle, enfin chez son oncle et quand il partit son oncle fut clair avec elle, elle devait lui mettre la corde au cou pour en finir avec leur vie déplorable. Pour le troisième rendez-vous elle décida de l’inviter au cinéma, ils n’atteignirent jamais l’endroit deux voleurs ayant repéré le gros client potentiel leur barrèrent la route et si grâce à une prise d’aïkido elle se débarrassa facilement du premier, le deuxième lui lui tira dans la jambe avant de se faire appréhender par Daniel (c'était le nom de sa conquête) ancien militaire. Norah supplia Daniel de l’amener chez son oncle.

Ce fut cette nuit qu’elle commença à prendre aux sérieux les directives de son oncle, quand il paya sans sourciller ses frais médicaux. Avait-elle envie de vivre endettée toute sa vie ? Se marier et disparaître semblait être un rêve. Pourquoi épouser la souillon quand on pouvait avoir une jolie blanche, friquée et éduquée ? Elle pouvait tomber enceinte, mais cela ne lui garantissait rien en réalité, c’était pile ou face. Ce fut un soir quand elle retrouva son oncle blessé par ses créanciers qu’elle se décida, elle avala des placebos au lieu de sa pilule.  Pile ou face c’était mieux que rien du tout. Jamais elle ne se plaignait, elle était la nana cool et surtout pas casse-pied, ce n’était pas vraiment elle, mais elle devait jouer toute ses cartes. Quand elle tomba vraiment enceinte, elle ne trouva pas comment l’annoncer de suite. Elle perdit du poids car elle souffrait d’hyperemersis gravitarum.

Daniel finit par le remarquer et en toute honnêteté cela la soulagea énormément. Il pensait qu’elle était malade et il l’emmena chez le médecin. La vérité fut enfin révélée et il disparut tout simplement. Elle avait joué et elle avait perdu c’était tout, elle ne souhaitait pas avorter, mais elle se préparait déjà mentalement du moins à laisser son enfant à l’adoption, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire. Elle ne pouvait pas élever un enfant avec toutes ses dettes. Elle avait été stupide, complètement. Son oncle jura qu’il l’aiderait dans ses démarches, il lui devait bien ça et malgré cette fin navrante Norah n’avait plus que son oncle, elle ne pouvait pas lui en vouloir elle l’aimait trop. Elle avait fait le deuil de Daniel, s’apprêtant comme toujours à prendre son courage à deux mains et à faire du mieux qu’elle pouvait. Elle n’attendait plus rien de lui, vraiment, alors quand son oncle entra dans la cuisine accompagné de Daniel et d’un étranger, elle lâcha l’assiette qu’elle était en train d’essuyer trop stupéfaite. La suite fut encore plus stupéfiante, il faisait partie de ses élus à qui on offrait une toute nouvelle planète, une toute nouvelle chance. Elle était muette et son regard se baladait entre son oncle et Daniel. Ce fut son oncle qui prit les devants encore une fois, elle s’accrocherait, il tourna le regard vers elle et elle hocha la tête. Elle proposa à tout le monde une boisson chaude, elle voulait faire bonne figure auprès de l’ami de Daniel. La voix tremblante, mais la tête sur les épaules, elle demanda à Daniel qu’elle était le plan.

Le plus vite qu’ils purent ils consultèrent un avocat spécialisé dans l’immigration. La paternité de Daniel fut vérifiée, ce qui ne l’angoissa pas vraiment, elle avait vu son père subir des opérations plus spectaculaires. Ils se marièrent aussitôt la paternité fut confirmé. C’était son but depuis le début, mais rien n’était gagné, finalement une place se libéra. Ce fut un soulagement pour son oncle, mais elle se sentait comme traitresse de l’abandonner. Elle partirait après Daniel, il ne lui restait plus que quelque mois pour pouvoir aider son oncle. Elle travaillait dur en attendant, ses nausées s’étant finalement calmées. Elle essayait de trouver un équilibre entre Daniel et son travail, ce n’était pas tous les jours simple, Daniel était certes un tendron, mais il ne pouvait comprendre sa situation. Norah travaillait beaucoup trop et sa grossesse s’en trouva chamboulée. De jour en jour, une grossesse à terme semblait de plus en plus inenvisageable et malheureusement malgré les efforts de son époux il n’y avait qu’une place pour elle sur l’Escalibur. Si elle accouchait avant terme, elle devrait choisir entre elle et son bébé. Daniel décida alors de tenter une méthode bien moins légal, grâce à une usurpation d’identité et un départ précipité elle put avoir sa place sur l’Avalon enceinte de 5 mois.



Derrière l'écran

prénom ou pseudo : Méropée
âge : Trop vieille pour le dire.
scénario ou inventé : Inventé.
comment as-tu connu le forum : Grâce à une amie.
comment trouves-tu le forum : J’ai aperçu quelques fautes, mais sinon très bien ^^.
votre célébrité :
Code:
[color=#660000]Bruna Tenorio[/color]  -  Norah Breckman
métier sur l'Avalon :
Code:
+ Métier  -  Norah Breckman
autre chose à nous dire ? : Mon époux ne va pas tarder.

_________________

Jeu 28 Déc 2017 - 20:22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Passagers clandestins
Date d'inscription : 19/11/2017
Messages : 96
Points : 37
Hello :)

Bienvenue je suis ravie de t’accueillir parmi nous.
Si tu as besoin n’Hésite pas à me mp.

Kissouille
Jeu 28 Déc 2017 - 21:16
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Passagers clandestins
Date d'inscription : 28/12/2017
Messages : 72
Points : 77
Merci, je note ^^

_________________

Jeu 28 Déc 2017 - 21:37
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Equipage
Date d'inscription : 18/11/2017
Messages : 159
Points : 45
Bienvenue sur le forum et bonne continuation pour ta fiche :brille:
Ven 29 Déc 2017 - 1:26
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Passagers clandestins
Date d'inscription : 28/12/2017
Messages : 72
Points : 77
Merci on avance doucement, mais surement ^^

_________________

Sam 30 Déc 2017 - 3:35
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Passagers clandestins
Date d'inscription : 28/12/2017
Messages : 72
Points : 77
Hello,

C'est fini. Nous nous posions une question? Pour le réveil des passagers, est-ce que le personnel se réveille un peu avant ou en même temps?

Merci d'avance de votre réponse.

_________________

Sam 30 Déc 2017 - 15:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Equipage
Date d'inscription : 18/11/2017
Messages : 159
Points : 45
Hello !
Le personnel se réveil deux mois avant les passagers :bro:

bienvenue parmi nous !


Un bébé :aime: j'espère que la vie de Norah va être mieux sur la nouvelle planète :aw:
J'ai aussi vu quelques fautes alors fait attention :ange:
Bon jeu ! :fee:

Je t'ajoute de suite à ton groupe, aux occupations et au bottin, tu n'as pas à t'occuper de ça. En revanche, tu dois maintenant aller ouvrir ta fiche de liens (ici), compléter ton profil et bien lire les sujets d'(ici).
La zone de RPG t'est maintenant ouverte, ainsi que le flood. Tu pourras penser à laisser un petit mot sur notre publicité sur PRD ou BAZZART ou même les deux, plus on est de fous, plus on rit ! Amuse-toi bien parmi nous !
Si tu as quelque soucis que ce soit, n'hésites pas à Mp quelqu'un du staff



Dim 31 Déc 2017 - 1:45
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halfway To Nowhere :: Bienvenue à Bord :: Carte d'embarquement :: Bienvenue à Bord-
Sauter vers: