Le réveil

 :: L'Avalon :: Secteur hibernation :: Les capsules de N à Z Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Passagers clandestins
Date d'inscription : 19/11/2017
Messages : 96
Points : 37


Le réveil ft Megan Lewis


120 ans, 120 ans étaient passées depuis notre départ de la Terre. Il était évident que maintenant, notre planète de naissance s'était éteinte en même temps que la population entière qui s'y trouvait. Une guerre nucléaire avait éclaté entre les divers pays du monde. Pourquoi ? Car les guerres existent depuis aussi longtemps que la race humaine elle-même.
Lorsque j'eus appris que la guerre et la destruction de la Terre était imminente, j'ai cherché la moindre solution pouvant me permettre de survivre. J'avais d'abord pensé à un bunker, mais après de multiple renseignement, il s'est avéré que jamais il ne serait assez imperméable ou radiation et quand bien même je ne pouvais passer une vie entière enfermée.
C'est en fourrant mon nez un peu partout que j'eus vent de la construction de l'Avalon, j'avais envoyé un message à ma famille afin qu'il m'y rejoigne, mais en vain. L'Avalon allait partir avant qu'elle ne puisse me rejoindre et c'est sous les ordres de ma mère, que j'étais montée clandestinement à bord. Elle voulait que je survive, n'y plus, n'y moins.

Je venais tout juste de me réveiller de mon sommeil artificiel et déjà je me posais mille questions. Comment les passagers allaient accueillir une clandestine comme moi ? Allions-nous reproduire les erreurs du passé sur notre nouvelle planète ? Nul n'avait de réponse, nous ne pourrions les avoir qu'au fil du temps. Une fois sortie de ma capsule, je regardais autour de moi les autres personnes déboussolés. Tous ceux que nous connaissions sur Terre était à présent mort. En plus de devoir ré-apprendre à vivre différemment, nous devions tous faire le deuil de nos êtres chers perdus. Les premiers temps sur l'Avalon allait être des plus difficiles.
fiche codée par rawr
Ven 29 Déc 2017 - 10:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Equipage
Date d'inscription : 18/11/2017
Messages : 159
Points : 45
L'heure du réveil est arrivé pour les passagers de l'Avalon. Tous les membres de l'équipage savait que cela allait être une période bien difficile. Déjà que le réveil l'était, mais apprendre en plus que la planète devait être détruite, ou presque, allait être tout un choc. Ils avaient eu le temps d'en parler lors des derniers réveils, plus la date de celui des passagers s'approchaient. À la base, ils devaient tous se réveiller en même temps, aidés des machines, des hologrammes et de l'intelligence artificielle. Le problème était que de gérer autant de personnes en deuil d'un seul coup, alors que le leur n'était pas non plus fait, allait s'avérer être bien plus compliqué. Alors, ils allaient y aller de manière plus humaine. Cela allait prendre plus de temps, allait être aussi difficile, mais elle pensait que cela allait être plus approprié et qu'ils allaient montrer qu'ils étaient touchés eux aussi et qu'ils n'allaient pas les laisser affronter cela seul. Ils allaient faire ce qu'ils pouvaient.
Ils s'étaient répartis les passagers de manière plus au moins aléatoire, ceux qui en connaissaient allant s'en occuper. Elle, elle avait choisi Shanna car elle était clandestine et qu'elle comprenait pourquoi elle l'était, et que parce que son ma... feu mari la ''connaissait'' et elle aussi par ce fait, moins par contre. Il était fan de voiture de courses et la jeune femme était pilote. À force de l'entendre parler, elle ferait n'importe quoi pour qu'il continue de l'ennuyer avec cela, elle avait retenu quelques trucs, dont le nom de la brune. Elle s'installe donc à côté de la capsule, enclenche le système de réveil et laisse la technologie faire son œuvre. Une voix artificielle lance son message habituel de bienvenue tandis que la capsule s'ouvre et libère la clandestine. Elle lui sourit. – Bonjour, et bon réveil. Je suis Megan, je vais m'occuper de vous. dit-elle, doucement, pour ne pas martyriser ses oreilles. – Prenez le temps que vous voulez, vos jambes ne sont plus habituées de vous porter. La technologie allait faire en sorte qu'elles n'allaient pas être atrophiées, mais il fallait tout de même qu'elle fasse attention. Elle ne pourrait pas courir un marathon tout de suite. Elle lui tend la main pour l'aider.
Ven 5 Jan 2018 - 0:57
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Passagers clandestins
Date d'inscription : 19/11/2017
Messages : 96
Points : 37
Le réveil ft Megan Lewis



J'étais totalement perdue, observant l'environnement autour de moi qui avait presque l'aspect stérile d'un bloc opératoire. Une voix douce me sortit de mes rêveries. Je tournais la tête vers mon interlocuteur, elle s'appellait Megan et allait s'occuper de moi. Je ne savais pas encore ce qui allait m'arriver ? Tout l'équipage devait certainement être au courant de ma clandestinité.

- Bonjour, que va-t-il m'arriver ? Vais-je être condamné pour avoir voulu survivre ?

Je pris la main qu'elle me tendait et me leva avec précaution comme elle me l'avait suggéré. Une autre voix artificielle, retentissait dans la pièce et j'avais du mal à savoir ou concentrer mon esprit. Il était évident que après avoir passer autant de temps en hibernation, le réveil ne pouvait être que déroutant.

- Combien de temps ais-je passé en hibernation ?

Je me remémorais mes derniers instant sur Terre. Tout ce que j'avais du faire pour entrer dans l'Avalon, pour survivre. Et j'avais également une pensée pour ma mère, ma soeur et tout ceux rester sur Terre. Je le sentais depuis des années qu'une nouvelle guerre mondiale allait éclater, mais il fut que l'arme nucléaire soit le choix de tous. Ainsi fut prise la decision de la fin de l'humanité.
fiche codée par rawr
Mer 10 Jan 2018 - 15:10
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Equipage
Date d'inscription : 18/11/2017
Messages : 159
Points : 45
Sans connaître Shanna, à part par ce que que son mari lui a dit, Megan voit très bien que la jeune femme est perdue, confuse, qu'elle doit se poser plein de questions. Ce qui est normal. Après tout, les souvenirs peuvent prendre un peu de temps avant de revenir et elle doit se demander où elle est. Ou encore, ils sont revenus et elle se demande ce qui se passe en général. Elle, elle a eu droit aux deux selon les réveils. C'est la deuxième option qui lui trotte en tête. – Rien du tout. Pour les employés. Pour les passagers, ça va dépendre d'eux. lui répond-elle, honnêtement. Elle n'a aucune raison de le cacher. Ils n'ont pas le choix, toute vie est bonne à prendre. Ce qui est triste, mais réaliste.
Une deuxième question est posée par la nouvelle réveillée. – 120 ans. qu'elle répond ensuite à la brune. – Mais ne posez pas toutes ces questions, commencez par vous réveiller. Ce n'est qu'un conseil qu'elle lui donne. Elle ne pense pas qu'elle soit prête à recevoir autant de nouvelles informations en aussi peu de temps. Elle, elle n'en est pas capable et pourtant, elle a vécu plusieurs réveils. Cela lui prend toujours un moment avant d'être capable de retrouver toutes ses capacités. – Je vais vous amener dans votre chambre. lui indique-t-elle, tout en la prenant par le bras, lentement l'aidant à se lever, et se mettant à avancer de la même manière. – Vous allez pouvoir vous hydrater, cela va vous aider. Une eau spéciale est servie pour cela.
Mar 16 Jan 2018 - 3:20
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Passagers clandestins
Date d'inscription : 19/11/2017
Messages : 96
Points : 37
Le réveil ft Megan Lewis



Les paroles de la jeune femme me rassurèrent. Je ne devrais à présent plus que convaincre les autres passagers que ma vie était aussi importante que la leur, que je voulais juste survivre comme n'importe qui et que comme eux, moi aussi j'ai perdu des êtres chers. Nous avions tous perdu quelqu'un, quelque chose, un lieu que nous aimions, des objets personnels, notre foyer. Mais tous, avons foncé tant que notre survie était garantie. Je regrettais juste à présent que ma mère et ma sœur n'aient pu me rejoindre à temps.

120 ans ? En sommes, même si ma famille sur Terre avait pu survivre il n'était dans tout les cas plus de ce monde depuis un moment. J'étais seule, plus seule que jamais et j'allais devoir me battre tout les jours. Chaque minutes et chaque secondes allaient être comme une course à gagner.

- Je vous remercie et mes condoléances, vous aussi avez du perdre des personnes importantes.

Je pris le bras que la jeune femme me tendait et je la laissais me diriger vers mes appartements. M'hydrater ? Oui j'en avais besoin, ma gorge était extrêmement sèche, même douloureuse, mais je ne voulais dans tout les cas plus dormir pour le moment. J'avais dormi pendant 120 ans, je ne souhaitais pas encore dormir une seconde de plus pour le moment.

- Ce vaisseau a l'air immense, comment faites-vous pour ne pas vous y perdre ? Je suis désolé je ne me suis pas présentée, je m'appelle Shanna, Shanna Jeken.
fiche codée par rawr
Mar 23 Jan 2018 - 15:15
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
@ Equipage
Date d'inscription : 18/11/2017
Messages : 159
Points : 45
Megan hoche la tête, essayant de cacher ce qu'elle pense vraiment. Elle ne sait pas à quel point. Encore. Elle va attendre avant de le lui dire, elle veut retarder cela autant que possible. Qu'elle soit dans sa chambre après avoir pris cette eau spécial réveil serait un peu mieux... bien qu'elle ne pense pas qu'il y ait un bon moment pour annoncer qu'il y a eu trois bombes nucléaires en très peu de temps quelques mois après le décollage de l'Avalon, après que tous se soient endormis. Tout le monde aurait été mort après les cent vingt ans dans l'espace, mais pas de cette façon. Il y aurait eu des messages plus au moins réguliers avec les autres vaisseaux, des arrivées dans les autres années peut-être... là ils ne peuvent plus rien espérer. Elle ne le fait pas, elle a déjà eu assez mal comme ça.
Le sujet devient un peu plus léger ensuite lorsque Shanna indique que le vaisseau est immense, qu'elle a peur de se perdre et qu'elle se présente. – Je sais. De par la fiche qu'elle a pu voir pour la réveiller et parce que son mari aimait les voitures de courses. – J'ai eu droit à quelques visites avant de décoller et j'ai eu quatre ans pour le faire pendant que vous étiez en hibernation. complète-t-elle sa réponse, continuant de se changer les idées par ce sujet moins porté sur les émotions. – Vous pouvez toujours demander de l'aide à l'une des bornes en cas de besoin. Elles se mettent ensuite en route vers la chambre de la jeune femme, lentement, au rythme qu'elle peut prendre. Elles croisent quelques personnes qui pleurent ou ayant pleuré ; réveillées plus tôt que Shanna. Elle ne va pas pouvoir éviter le sujet encore longtemps. – C'est votre chambre, mettez votre bracelet près de l'écran. » lui montre-t-elle, deux ou trois minutes plus tard. Elle pourrait le faire, elle a accès partout par son bracelet, mais elle n'a aucune raison d'entrer dans celle de la jeune femme.
Mer 31 Jan 2018 - 4:39
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halfway To Nowhere :: L'Avalon :: Secteur hibernation :: Les capsules de N à Z-
Sauter vers: